LE PROFESSEUR DE CONTREBASSE / BASSE JAZZ

MARC-MICHEL LEBEVILLON

"La pédagogie est pour moi un acte essentiel. Elle implique le désir de la transmission des connaissances lié à une attention toute particulière de la demande et de la personnalité de l'élève"

MON PARCOURS

J'ai étudié la guitare et la basse avec Gérard Labady à Montpellier, puis la contrebasse avec André Trillon au conservatoire de Saint-Maur, avec Pierre Michelot et Patrice Caratini au CIM. Parallèlement, j’ai étudié l’harmonie et l’orchestration avec Gérard Labady (Montpellier), Pierre Doury (Saint-Maur), André Hodeir et Ivan Jullien (CIM).

• 1er prix de composition au concours de Jazz de La Défense (avec SOS Quintet).
• 2ème prix au concours de composition pour grand orchestre de Jazz de Besançon en 1991.

ENSEIGNEMENT

J’ai enseigné trois ans au CIM, où j’ai pris la suite de Patrice Caratini, 14 ans au CMDL, animé divers stages à Salon-de-Provence, Nîmes, Bordeaux, Aiguillon, Calais, et même au Viet-Nam !

MES COURS DE BASSE

Les cours de basse que je propose sont de fait personnalisés, et s'adressent à tous ceux qui désirent apprendre ou se perfectionner, du débutant au confirmé. Mon approche de la musique permet de travailler d'une manière globale son instrument, de le pratiquer avec plaisir et d'en envisager facilement les différents aspects : technique, oreille, lecture, rythme, groove, improvisation etc. et d'en mesurer le résultat rapidement.

J'offre la possibilité d'acquérir les bases nécessaires de la musique, adaptées à son instrument, la basse, afin de permettre ensuite d'aborder les différents styles de musique de façon plus évidente.

MES COURS D'IMPROVISATION

Mes cours d'improvisation sont destinés à tous les instrumentistes. J'estime que l'improvisation est simple dans sa définition : se chanter une mélodie et la reproduire, telle qu'on la chante, sur son instrument. Mon travail va dans ce sens. Je commence le travail de l'improvisation, comme au départ pour la composition, par l'analyse mélodique et rythmique de thèmes ou de solos de références existants. Ensuite je propose de faire la relation entre ces deux éléments et les accords. Dans mon travail sur l'improvisation, je privilégie le cheminement de la mélodie en rapport au rythme et à l'harmonie plutôt que via des gammes ou modes. Par expérience, et de ce fait, l'oreille progresse rapidement et l'improvisation en est plus personnelle. L'improvisation, en tant que création instantanée, est en rapport avec la musique, et non assujettie à un instrument. Mon expérience de musicien, compositeur et arrangeur, fait, de plus, que j'ai aujourd'hui une solide connaissance de la plupart des instruments utilisés dans notre culture musicale européenne.